Archives pour la catégorie ARTICLES

En Namibie, tout est grandiose.

Voici seulement que je trouve un peu de temps pour continuer à vous partager les péripéties de Itinerantour.

Notre dernier de voyage en famille a eu lieu en Namibie, fin 2018. Une aventure à la fois dans la continuité de nos voyages mais aussi légèrement différents. Nous avons choisi pour une formule à mi-chemin entre le camping et les lodges. Une formule que je dois dire est assez séduisante car on profite d’être au plus près de la nature sauvage lorsqu’on loge en tente mais aussi on profite de lodges luxueux au milieu de régions sauvages et désertiques.

Un sentiment magnifique car les enfants fort de leurs expériences en Amérique du Sud, on profité au maximum de nos nuitées sous tente. L’occasion par moment de se croire au milieu des lions (alors que nous sommes totalement en sécurité dans les campings prévu à cet effet). L’imagination des enfants est sans limite mais cela fait tellement partie de la magie de ces voyages.

Dormir en tente dans ces régions est juste magnifique. Il suffit de prendre le temps d’ouvrir bien grand les yeux et de lever la tête et d’admirer le ciel étoilé qui brille au dessus de nos têtes. On a même eu la chance d’avoir une éclipse de lune un soir. Un régal. Une lune rougeoyante comme on en avait pas vu depuis bien longtemps.

Nous avons fait plusieurs escales avant de pouvoir atteindre notre destination finale Windhoek – Namibie. Nous avons fait un stop au Portugal où bien évidemment nous avons été goûter au plaisir de la cuisine portugaise avant de continuer et transiter sur l’Angola avant d’arriver en Namibie. Ce fût un peu long mais cela valait la récompense.

Nous avons pris Air Angola (TAAG). Bien que as rassuré au départ, nous sommes vite rendu compte qu’il n’y avait aucune raison de s’inquiéter. Les avions sont des Boeing 777 de génération assez récente et offre beaucoup de place aux jambes contrairement à certaines autre compagnies européennes.

Ah oui, petite chose qui a son importance quand on voyage en famille, et bien les familles sont prioritaires dans presque tous ces aéroports. Ca c’est juste génial car au moins vous avez le temps de bien installer vos bambins avant de décoller.

Dans l’œil du cyclone

Irma le plus gros cyclone jamais enregistré par le centre américain NOAA est en cours de formation dans l’Atlantique mais hélas personne ne le sait encore. Un monstre d’une puissance destructrice inégalée se forme lentement mais sûrement. Sa traversée est lente mais continue et va inexorablement atteindre nos côtes. Rien ni personne ne pourra l’arrêter.

Saint-Barth, rentré depuis à peine quelques semaines de notre voyage d’un an en Amérique du Sud, nous voici confronté à la dure réalité de la vie à Saint-Barth, trouver un logement décent et à un prix abordable mais surtout qui convienne à notre famille. Lire la suite Dans l’œil du cyclone

Aménagement Land-Rover Defender TD5

Aménagement Land-Rover Defender TD5

Présentation

Nous vous présentons notre dortoir en mode replié une tente de toit pour toute la famille de 2,40m / 2,40m dépliée .
Une grande aventure pour la mise en place de la tente sur la galerie étant donné qu’elle pèse 110 kilos et qu’elle devait être montée « à floche » (en belge, « à ras pour les français ») pour pouvoir la déplier. Il a fallu trouver un système pour la surélever au niveau de la galerie et de son arête. Sur le côté du véhicule un auvent pour nous protéger lors de nos moments à vivre, repas, cours d’école, mise à jour de notre blog… Lire la suite Aménagement Land-Rover Defender TD5

Préparation Defender 110 TD5 – Suite

Defender 110 TD5, les travaux de préparation continue…

La mécanique subit pour l’instant un check-up complet et comme toute belle mécanique qui se respecte, une cure de jouvence est obligatoire.

Notre « Neeru », le surnom donné à notre Defender 110 Td5, jouït maintenant d’une nouvelle boîte de vitesse et d’un nouvel embrayage. Lire la suite Préparation Defender 110 TD5 – Suite

Land-Rover Defender 110 TD5 – La Préparation

Land-Rover Defender 110 TD5, la préparation, par où commencer?

Par le commencement bien sûr !! Après avoir pris possession de notre Land-Rover Defender 110 TD5, et des heures et des heures de visionnage sur internet, nous avons établi un planning d’attaque pour la préparation de notre Defender. Ne manquez pas de suivre la préparation mécanique. Lire la suite Land-Rover Defender 110 TD5 – La Préparation

Cascade sous marine à l’île Maurice

Maurice ,

appelée autrefois Isle de France, est une île située dans l’océan Indien au large de la côte sud-est du continent africain. Lire la suite Cascade sous marine à l’île Maurice

La Toussaint à Saint-Barthélemy

La Toussaint à St-Barthélemy est une période de rassemblement et de fête. C’est aussi le jour où l’on honore les morts à leurs dernières demeures.

A cette occasion, les cimetières s’illuminent et se remplissent de monde pour évoquer la mémoire des défunts, signe de respect et de reconnaissance.

[su_column span=6]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]
[su_column span=6]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]
Les Antillais ont un rapport particulier avec leurs défunts, où la douleur de la séparation de l’être aimé, laisse rapidement place à l’évocation joyeuse de la vie du disparu.
A l’approche de la Toussaint, les familles s’organisent et se préparent à cette communion. On nettoie les tombes. Certains les repeignent et fleurissent les tombes de leurs êtres chers. Bien s’occuper de la tombe montre l’importance accordée au défunt.
[su_column]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]
La Toussaint à Saint-Barthélemy est une période de fête où les familles à la nuit tombée se rassemblent. Les sépultures se couvrent petit à petit de nombreuses bougies rouges et blanches.
Le spectacle de ces cimetières ainsi éclairés par d’innombrables bougies est absolument féerique. Les cimetières de l’île déjà surprenants tant ils sont fleuris tout au long de l’année prennent vies et deviennent des lieux de partage pour communier avec les mémoires des défunts tant aimés. On y admire une harmonie et sérénité illuminées par toutes ces flammes alignées et vacillantes.
[su_column span=4]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]
[su_column span=4]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]
[su_column span=4]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]

Il n’y a pas de morosité.

Dans les petits sentiers, les gens se saluent et discutent par petits groupes. Les enfants s’occupent entre eux. On évoque autant les morts que la vie au quotidien de la famille. Le spectacle de la Toussaint vient embellir cette nuit Antillaise à la tradition ancestrale dans un respect de communion.

[su_column span=12]La Toussaint à Saint-Barthélemy - Blog Voyage Itinerantour[/su_column]

Les cimetières de Lorient veillent tard dans la nuit pour le plus grand plaisir des touristes ébahis par cette nuit d’illuminations.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Survol en hélicoptère à la Réunion

De Mémoire de Réunionnais, personne n’avait jamais vu çà !

De la neige à la Réunion, cela faisait 70 ans qu’il n’avait pas neigé sur l’île de la Réunion, c’était en aout 2003.
Je découvrais pour la première fois, cette île de l’Océan Indien.
Avec ma location de voiture, je parcourrai de long en large cette île au relief escarpé et à la météo si changeante. Je la trouve belle, je ne tarde pas à avoir l’envie de la découvrir vue du Ciel. Je prends tous les renseignements chez Helilagon pour un survol en hélicoptère à la Réunion.

Je me lance ! Demain, je m’envolerai pour la première fois en hélicoptère. Pour mon baptême, je réserve le tour complet de l’île: « L’Incontournable »  incluant le volcan, les 3 cirques, le trou de Fer et le littoral. Advienne que pourra ! C’est réservé.
On me recommande fortement de me rendre dès le petit matin à l’héliport car ce serait le meilleur moment pour voler.

Après un bon petit déjeuner rempli d’excitation, direction l’héliport ! A mon arrivée, je suis très surprise et réalise que c’est également une vraie station météo ! Et oui, j’apprends que l’île de la Réunion est le pays au monde où la météo et ses courants sont les plus complexes. Super rassurant pour prendre l’hélico ! Il manquerait plus qu’on se fasse prendre par des mauvais courants ; je suis tout de suite moins rassurée. Le pilote me rassure (tant bien que mal) en me spécifiant qu’ils ne prennent pas de risque et que le tour complet de l’île ne se fera que quand la météo le permettra. Je me rends alors compte que là, est toute la difficulté.

A force de patienter, en vue d’une météo plus clémente pour le grand décollage, j’apprends que le tour en hélicoptère des 3 cirques, « Le coeur de l’île » est le plus courant mais également le plus stable point de vue météorologique. Bien sur, ce n’est pas celui là que j’ai choisi ! J’aime le risque, hein, sans le savoir. Ce jour là, je repartirai sans être montée dans cet hélicoptère, rendez-vous demain même heure, même endroit.

Durant 3 jours consécutifs, le fameux vol tant attendu n’aura pas lieu. Je commence à désespéré et surtout que malgré que je suis à l’aube à l’héliport, cela chamboule pas mal ma programmation pour continuer à sillonner l’île. La matinée passe vite, et je me retrouve avec des demi-journées de visite, et ça, ca me plait moyennement.
Je prends donc la décision, que demain sera ma dernière tentative pour ce survol complet du tour de l’île. Si la météo n’est pas clémente, soit je me déciderai pour les 3 cirques soit ce sera pour une prochaine fois.

Le lendemain, la Réunion a un réveil particulier. Les réunionnais que je croise sont euphoriques. Que se passe-t-il ? « Il a neigé cette nuit sur les sommets de l’île, la neige est tombée sur le toit de la Réunion ! » Je n’en crois pas une seule parole : « De la Neige sous les Tropiques ». Je n’avais jamais entendu cela. Des températures négatives à partir de 2200m d’altitude ont été enregistrées, et la présence de nuages a permis aux cristaux de neige de se former très rapidement. Cela semble bien réel et je prends conscience soudain que j’ai mon hélico qui est toujours en liste d’attente de décollage.

Pas de temps à perdre, je file à l’héliport. Serais-je chanceuse, de décoller et en plus d’assister au spectacle unique de voir de près, le Piton des Neiges enneigé ?
Et bien oui, après 3 jours d’attente et de sacrifices de demi-journée de visites, je ferai partie des chanceux à avoir fait un survol en hélicoptère à la Réunion en ce début d’aout 2003 ! De souvenirs de réunionnais, ils n’avaient jamais vu la neige dans la plaine des Sables !

La météo est parfaite, clémente et me voici installée dans l’hélicoptère avec mon casque sur les oreilles prête pour mon baptême en cette journée historique. Le pilote est excité, pressé de décoller, et il a raison, les paysages déjà majestueux prennent une dimension grandiose avec cette neige. Le volcan de la Fournaise nous envoie une multitude de couleurs, on se croirait sur Mars et le Piton des Neiges est bien enneigé ; Contrairement a ce qu’on peut penser, le Piton des Neiges n’a jamais aussi bien porter son nom! Je savoure chaque seconde de ce survol unique à travers les Cirques et je serre quand même vachement les fesses à la descente dans le Trou de Fer !
Ce survol en hélicoptère à la Réunion s’achève, il faut redescendre sur Terre et alors, je remercie l’Univers de ne pas avoir décollé pendant 3 jours car là, je vis un Rêve éveillé.

La Presse Locale
C’est le vendredi 1er août 2003, que les premiers flocons de neige tombent sur l’île. Le lendemain au petit matin, la Plaine des Sables est totalement recouverte de neige sur une épaisseur de 5 cm. Un week-end qui restera dans la mémoire des réunionnais. Ils se sont rendus en masse pour admirer la neige tropicale, 20 km de bouchon sur la route du volcan. La neige fond à vue d’œil, les températures ont largement augmenté, quatre mille voiture sur la route forestière amènent ces curieux qui veulent toucher, voir le manteau blanc.
Ce phénomène se produit environ une fois par siècle
En Aout 2003 vers 16 heures, des gros flocons s’abattaient sur le Piton des Neiges et sur la région du Piton de la Fournaise. Les précipitations s’étaient poursuivies dans la nuit, au petit matin jusqu’à 5 cm de neige recouvraient les sommets. Le tapis blanc était visible de plusieurs points géographiques de l’île, Saint-Denis, le Port et le Maïdo notamment. ! Le sommet était recouvert de neige, de quoi faire quelques batailles de boules de neige, jeu qui pour la majorité des enfants créoles était encore inconnu…

DE LA NEIGE SOUS LES TROPIQUES, IL Y A QU’A LA REUNION QU’ON A PU VOIR CA.

[su_carousel source= »media: 4389,4391,4415,4413,4397,4395,4393,4399,4387,4403,4401,4383,4405,4407″ width= »840″ height= »480″ items= »1″ title= »no »]

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Golden-Blog-Awards

Cérémonie désormais connue et reconnue dans la blogosphère, les Golden Blog Awards mettent en lumière les blogueurs et influenceurs d’aujourd’hui, et les espoirs de demain.

Chaque année les Golden Blog Awards permettent au grand public de découvrir des blogs d’exception, et aux blogueurs récompensés d’accroître leur notoriété.

Depuis 2010, les Golden Blog Awards ont récompensé près de 100 blogueurs et blogueuses, pour leur originalité, leur plume, pour leur talent, leur expertise.

ITINERANTOUR y participe et nous avons besoin de vos votes. Alors n’hésitez pas et cliquer !!

http://www.golden-blog-awards.fr/votePlugin.php?blogId=9983