Archives pour la catégorie OUEST USA

Ouest Américain TOP 10 à visiter !

Adepte de la nature et des grands espaces, un roadtrip dans l’Ouest américain est fait pour vous !

Entre les montagnes, canyons et désert, l’Ouest  américain est aussi impressionnant que diversifié !

Difficile de faire un choix tant il regorge de trésors naturels.

Néanmoins, certains lieux nous ont transporté par leur beauté, leur immensité et c’est alors dans le plus grand recueillement que nous contemplions la véritable beauté de la nature.

Les immanquables lors de votre visite de l’Ouest Américain !


 

Dans l’Ouest Américain, on vous livre notre TOP 10 à visiter!

 

Delicate Arch – Arches NP

Considérée pour beaucoup comme la plus belle Arche du monde, elle n’est pas le symbole de l’Utah pour rien ! Véritable œuvre de la nature, elle se dresse devant vous tel un chef d’œuvre d’équilibre au bord du précipice et attend le soleil couchant pour se parer de sa plus belle toile ocre orangée ! La Sal Mountain en arrière plan de l’Arche offre un panorama grandiose.

Horseshoebend – Page Arizona

Horseshoebend est le point de vue à ne manquer sous aucun prétexte ! Il offre une vue imprenable sur un méandre en forme de fer à cheval creusé par le fleuve Colorado. Un spectacle unique pour les yeux et vos appareils photos grâce au Colorado de couleur vert émeraude se faufilant entre les falaises de tons orangés qui se déclinent au rythme du soleil.

Kodachrome Bassin – Scenic Drive 12

L’appel de la nature, de la randonnée et de la photo prennent tout leur sens ; Un véritable spectacle de cheminées de grès où les couleurs varient en fonction de l’humeur du ciel, où ses arbres pétrifiés nous offrent une danse entremêlée.
Toutes ses nuances variées, la végétation du désert et la lumière entre ciel et terre en font notre paradis de l’instantané !

Grand Prismatic Spring – Yellowstone NP

Joyau du Midway Geyser Basin, le Grand Prismatic Spring est la plus grande piscine d’Amérique du Nord. En prenant de l’altitude vers Fairy Falls, vous pourrez contempler ce qui est probablement la pool la plus belle du monde et apprécier la palette du rouge au bleu qui émane de ce bassin d’eau chaude de plus de 70 degrés.

Lower Antelope Canyon – Territoire Navajos Page

Ce slot canyon accessible par divers échelles métalliques est une merveille de la nature. Creusée durant des millénaires par les eaux, cette faille et ses parois aux couleurs chatoyantes rendent ce lieu magique. Ce slot se transforme littéralement en véritable palette d’artiste lorsque les puits de lumière apparaissent

Sand Dunes – Death Valley NP

La visite de la « Vallée de la Mort » serait incomplète sans un passage dans les dunes de sables qui longent la CA190 ! La lumière et les jeux d’ombre sont saisissants au lever et en toute fin de journée.

Sequoia Giants Forest – Sequoia NP

Le Sequoia National Park est mondialement connu pour sa grande concentration de séquoias géants. Une ballade au milieu de cette nature bien vivante et se retrouver au pied du plus grand organisme vivant sur Terre, le General Sherman Tree

Lone Rock – Lake Powell

Plage sauvage située sur le Lake Powell, un des plus grands lacs artificiels des Etats-Unis. Une plage sauvage avec vue sur Lone Rock. Une plage roots où il fait bon de se poser.

Mesa Arch – Canyonlands NP

Que décrire sur Mesa Arch ? Je vous livre mes impressions sur le vif « les obturateurs se mettent en marche, un bruit de cliquetis prend place dans ce silence enchanteurs. L’arche s’embrase, les rayons ont percé cette couche épaisse et le spectacle est à son apogée en un instant, l’arche est maintenant d’un rouge intense, le spectacle est grandiose, le silence revient, tout le monde contemple ce moment qui restera inoubliable »
Le plus beau lever de soleil de l’Ouest Américain.

Bryce Canyon NP

Cet immense amphithéâtre illustre plus de 60 millions d’histoire géologique. Ces pitons rocheux appelés aussi « hoodoos » par les indiens et qui se dressent fièrement vers le ciel, en font une véritable œuvre d’art !

 

L’Ouest Américain fut pour nous, une révélation, il nous reverra c’est sûr !

crédit photos : Itinerantour

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Le Monde Enchanteur à Dinosaur National Monument

Bien souvent lorsqu’on voyage et part à la découverte d’un pays, d’une région, on s’attèle à mettre tout en œuvre pour visiter les immanquables, the place to go, the things to do…
On se met en condition pour réussir « La » randonnée qui nous mènera forcément à une vue imprenable et sans pareil.
Bien souvent ces lieux magiques demandent un minimum d’effort pour les atteindre et on est forcément fier et rempli de gratitude de nous avoir mené jusqu’à une telle beauté.
Dans ce billet, je voudrais vous parler d’une tout autre découverte qui m’a sauté aux yeux lors de notre passage non planifié à  Dinosaur National Monument  à la frontière du Colorado et de l’Utah.
« Le Voyage & la Découverte se trouvent tout autour de nous, à chaque Seconde »

Dinosaur_Natl_Monument (6)
Le voyage commence par le regard que l’on peut porter aux choses qui nous entourent.
Prendre le temps d’observer.
C’est lors d’une ballade improvisée après la sieste que mon vrai voyage pris un Sens Nouveau.
Tout commença grâce à Josie.
Nous partons découvrir le domaine de Josie, pionnière qui à l’âge de 40 ans et après son divorce s’installa en 1913, seule, à Dinosaur. Elle y bâtit sa maison, ses enclos à vaches et lapins, et vivra jusqu’à ses 90 ans, seule, en harmonie avec la nature.

Dinosaur_Natl_Monument (8)
On se ballade avec les enfants dans son domaine, tout y est paisible et un silence tel un recueil s’impose naturellement, même chez nos enfants.
Il n’y a rien de particulier à voir mais on a envie d’y rester, de s’y perdre.

Dinosaur_Natl_Monument (7)

C’est à ce moment précis qu’une symbiose de voyage opère.
Je m’émerveille de cette beauté naturelle, sans artifice qui nous entoure. On se ballade dans les herbes hautes, Neoh heureux avec son bâton en bois qui lui ouvre le passage tant il petit dans ce champ herbeux et vierge.
Ilena s’émerveille au bord du ruisseau sortant d’un conte féérique.

Dinosaur_Natl_Monument (4)

On se surprend tous, et jouons à faire résonner nos échos que nous chantent les parois du canyon.
La libellule bleue nous accompagne et nous ouvre la voie vers ce monde enchanteur rempli de simplicité et de bonheur.

Dinosaur_Natl_Monument (5)

Je remercie de connaître un nouveau Voyage, celui de la contemplation de ce qui m’entoure. La nature et le regard qu’on lui porte nous fait découvrir la vraie beauté au détour de chaque voyage.

Quant à Dinosaur National Monument, non prévu au programme, tu seras et restera le déclencheur de ce Nouveau Regard sur La Vie et son Voyage.

« Le Vrai Voyage, ce n’est pas de chercher de nouveaux Paysages, mais d’avoir d’autres Yeux » – Marcel Proust

Iléna Junior Ranger aux Etats-Unis

Vous partez aux Etats-Unis à la découverte des parcs, vous êtes un peu perplexe de l’intérêt que vos enfants pourraient y trouver. Et bien, détrompez-vous, ils sont forts ces américains. Ils ont développé une activité très sérieuse qui implique littéralement vos enfants.

Que dirait votre enfant de 5ans, si vous lui disiez qu’il pourrait devenir un véritable Junior Ranger ?

Rien de plus simple, rendez-vous à l’entrée du parc au Visitor Center (centre d’accueil et informatif), ils sont présents à chaque entrée, et demandez y le programme Rangers Juniors avec votre enfant. Le Ranger lui-même prendra le temps d’expliquer en quoi consiste ce programme et comment devenir à leur tour un vrai Junior Ranger.

Le gardien du parc lui remettra un livret à compléter tout au long de sa découverte du parc, un moyen idéal cher parent pour obtenir toute l’attention de votre enfant et surtout le sensibiliser à l’environnement qui l’entoure et avoir toute son attention et motivation.

Ce livret d’activité Junior Ranger est gratuit dans la plupart des parcs ou ne coute qu’une somme modique dans d’autres. Le livre est scindé par des activités questions réponses en fonction des âges. Pour vous donner un exemple concret, nos enfants étaient à l’affut du moindre bruit, attendant l’apparition de l’animal en vue et de pouvoir avec fierté le coché dans son carnet et ainsi montrer sa ferveur aux Rangers du Parc.

Un bon Junior Ranger se doit également de respecter des règles de conduite bien strictes comme rester sur les sentiers mais aussi d’écrire ses propres observations.

Finaliser de compléter son livret croyez moi est prit très au sérieux par nos Little futurs rangers.

Il est temps à présent de retourner au visitor center et remettre le livret d’observations au Ranger. Ce protocole est fait avec une grande minutie, ce n’est pas un jeu !

Le livret est lu intégralement par le Ranger et pose quelques questions aux enfants, ensuite IL demande à son tour si les enfants ont des questions sur ce qu’ils ont découvert, appris, observé.

Notre Ilena nationale, n’attendait que cela à Arches NP. Le Ranger a eu droit à l’interrogatoire du siècle, ce qui lui a valu un badge supplémentaire !

Mais parlons peu, il est temps de prêter serment, votre enfant devra lever la main droite et répéter l’engagement solennel que prononce tous rangers : « Moi, Ilena je jure solennellement de prendre soin de la nature et des animaux dans tous les parcs nationaux des usa et d’ailleurs et promet de ramasser les détritus qui croiseront mon chemin ».

Une remise officielle par le Ranger, un badge couleur or au nom du parc à épingler très fièrement sur son t-shirt !

C’est qu’ils ont marché sans s’en rendre compte nos enfants tant ils étaient captivés par la découverte et rayer leurs tâches dans ce fameux carnet !

L’an dernier plus de 800.000 enfants sont devenus des Juniors Rangers.

Ce programme « Junior Ranger » est juste génialissime et à ne pas louper lors de votre voyage aux Etats-Unis !

« Explorer, Apprendre et Protéger »

Nos enfants sont les acteurs de demain pour notre planète

Pour notre fille Ilena, c’est devenu pour elle une prise de conscience de prendre soin de sa Planète, l’écouter en parler avec une telle intensité et volonté me bouleverse.

[vod]/folder-31973/mp4-322/ilenarangervolup.mp4[/vod]

Une nuit à Death Valley en camping avec des enfants, Quelle Idée !

Une nuit à Death Valley en camping avec des enfants, Quelle Idée !

Après une route somptueuse depuis Sequoia National Park, nous atteignons la fameuse Vallée de la Mort.

Death Valley National Park est l’un des plus grands parcs des Etats-Unis où je confirme, paysages désertiques et températures infernales sont omniprésents, de jour comme de nuit.

Avant de vivre cette nuit insoutenable pour la maman que je suis, revenons sur cette fin de journée si particulière.

Nous faisons incursion dans le parc par la ca190 où tel un ballet aérien, les vents de sables nous accueillent par ce spectacle saisissant de beauté. On l’aime déjà la Vallée de la Mort. Devant nous, s’étend sur pas moins de 2 kilomètres, des dunes de sables gigantesques. On ne peut résister à l’appel des dunes, mais pour la première fois, nous prenons conscience que la chaleur est extrême et sèche. On profite néanmoins prudemment de ce tableau où belles ombres caressent ses imposantes collines sablonneuses tel une palette d’artiste.
[su_row]
[su_column span=4]
Death Valley-7[/su_column]
[su_column span=4]Death Valley-11[/su_column]
[su_column span=4]Death Valley-12[/su_column]
[/su_row]
Retour à la réalité, logistique oblige, il est tant pour nous de rejoindre notre campground. Mais comme dans tout voyage qui se respecte, les aléas pointent parfois leur bout du nez. Celui-ci sera de taille, car nous n’aurons d’autres choix que de passer la nuit dans un camping sans hook-up et avec interdiction d’utiliser le générateur ! Concrètement ça veut dire, pas de climatisation pendant la nuit ! Ouille, la nuit va être difficile avec nos trois petits bouts, nous en sommes bien conscients !

Ne nous décourageons pas et profitons de faire une dernière balade (en tenue plus que décontractée, tant il fait chaud) pour dire au revoir au soleil et admirer le couchant sur ces parois rocheuses chatoyantes.
[su_row]
[su_column span=3]
Death Valley-16[/su_column]
[su_column span=3]
Death Valley-2[/su_column]
[su_column span=3]
Death Valley-6[/su_column]
[su_column span=3]Death Valley-3[/su_column]
[/su_row]
Il est temps de rejoindre Morphée, la chaleur et l’air sec sans aucune brise fera de cette nuit, la plus angoissante de tout le roadtrip. Petite réalité les mamans, vous avez beau avoir préparé tout en détails, vous être préparée aux éventuelles surprises, vous devrez faire face à l’Univers et à vous-même à un moment de votre voyage, il n’en sera autrement. Le mien étant venu, et ayant carrément peur que nos enfants meurent de chaud et déshydrater, la nuit fut ponctuée de « tournées générales d’eaux glacées toutes les 45 minutes ». Une aventure assoiffante pour tout le monde. Ne sachant fermer l’œil, la clarté de cette nuit noire et l’atmosphère limpide nous poussent à lever les yeux au ciel. Couchés sur la table du camping, nous serons en communion avec la voie lactée et ses milliards d’étoiles. Je vous le confirme, nous sommes bien petits face à toute cette immensité.

Le jour se lève, les enfants ont bien dormi. Merci Death Valley

« You have never really seen the stars till you have seen them in Death Valley » – Bessie Johnson

mb_2013-04-11_RacetrackPlaya

Lever de Soleil magique à MESA ARCH

Ah, que ce souvenir magique restera à jamais graver dans nos mémoires.

Nous sommes à Canyonlands National Park, un parc sauvage, peu fréquenté qui offre aux explorateurs un concentré des plus beaux paysages de l’Ouest Américain.

Nous passerons la nuit dans un campground non loin de l’entrée du parc. Nous avons une idée bien précise pour notre lever, assister au spectacle unique du lever de soleil à Mesa Arch et assister à son illumination.

Nous nous couchons très vite tant l’impatience du lendemain nous envahit.

Le réveil est aisé, les enfants dorment encore à l’arrière de notre camping car, nous quittons notre campground sans faire trop de bruit, il est 4h30.

Le générateur est interdit d’utilisation à ses heures matinales, nous prendrons le temps de nous faire un café instantané et de chauffer les biberons des petits sur le parking dans Canyonlands National Park.

Nous y sommes vite, en seulement 20 minutes, nous atteignons l’endroit où nous débuterons notre randonnée.

Nous ne sommes pas les premiers, cela nous presse encore plus, nous chauffons les biberons, préparons nos porte-bébés, les bonnets pour protéger nos petits tant la température est encore fraîche à l’aurore.

Nous réveillons nos trésors, sans broncher et toujours un peu endormi, nous entamons notre randonnée, il fait encore nuit.

Ilena ouvre la marche avec sa lampe frontale, nous la suivons sans hésiter, c’est qu’elle gère du haut des 5 ans. Elle nous fait craquer avec son sac à dos, ses chaussures et sa volonté de tout découvrir et de ne rien manquer à chaque pas effectuer.

Mesa Arch-Utah (19)

Nous marcherons sur une distance d’un kilomètre en escaladant quelques roches, impatients d’enfin la découvrir, nos yeux de lynx essayent de l’apercevoir à chaque pas, mais il nous faudra attendre la dernière seconde du sentier pour enfin réaliser qu’elle se déploie face à nous, la majestueuse. Elle se fait encore discrète dans la pénombre mais nous ne sommes pas seuls, les photographes et leur trépieds sont déjà bien en place.

En place, pour quoi, me direz-vous, qu’attendent-ils ? et bien, un moment magique. Au soleil levant, le dessous de l’Arche se colore quelques instants d’un rouge chatoyant et en plus de vivre cette instant magique, capturer ce cliché fabuleux est aussi notre but.

Nicolas se fraye une place parmi les nombreux japonais photographes, toujours avec notre cher Neoh sur son dos dans le porte bébé. Il ne manque rien aux réglages savants que son papa est entrain de faire sur son appareil photo, il balance de bas en haut pour la mise en place du trépied sans broncher, « je suis avec papa et suis en sécurité ». Pour ma part, je retire Lily de mon dos, l’installe toujours dans le porte bébé en sécurité avec Ilena car c’est l’heure du « Lait ». Après cette belle marche matinale, ce moment de petit-déjeuner dans ce lieu sorti d’un rêve est un moment de pur bonheur et de silence. Les enfants attendent le spectacle, regardent le balai des photographes qui se mettent en place et deviennent tout doucement plus impatients. Le ciel est chargé, l’angoisse monte, les rayons du soleil vont-ils percer cette épaisse couche de nuages à temps? pas sûr ! pas gagné !

[su_row]
[su_column span=4]
Mesa Arch-Utah (1)[/su_column]
[su_column span=4]
Mesa Arch-Utah (4)[/su_column]
[su_column span=4]
Mesa Arch-Utah (5)[/su_column]
[/su_row]

Le lieu et cette arche reste néanmoins magique, on a droit à une vue spectaculaire sur les canyons creusés par le Colorado et sur la Sal Mountains.
[su_row]
[su_column span=6]Mesa Arch-Utah (14)[/su_column]
[su_column span=6]Mesa Arch-Utah (18)[/su_column]
[/su_row]

Ca y est, les obturateurs se mettent en marche, un bruit de cliquetis prend place dans ce silence enchanteurs. L’arche s’embrase, les rayons ont percé cette couche épaisse et le spectacle est à son apogée en un instant, l’arche est maintenant d’un rouge intense, le spectacle est grandiose, le silence revient, tout le monde contemple ce moment qui restera inoubliable. Mesa Arch-Utah (13)

Après quelques minutes, l’arche domine à nouveau à elle seule le canyon, il est temps de reprendre le sentier de randonnée avec des images plein les yeux. Cette randonnée nous offrira encore quelques beaux moments de découvertes, le soleil enfin levé, nous découvrons alors une végétation typique de ses hauts plateaux désertiques. Décidément, nous sommes chanceux. Partons à la découverte « The Island in The Sky » maintenant ! Cette journée a tellement bien débuté.

5 TIPS TO PREPARE A ROADTRIP IN THE WEST USA

This post groups undoubtedly good to know information when you intend to visit in the American West. The success of a journey in the discovery of parks requires above all a good preparation of your roadtrip.

First advice I want to tell you: take time to well prepare your future journey.

The American West abounds in luxurious places to be visited and to be traveled.

Not to prepare its journey can make you miss inevitable places or make you do kilometers where you spend your day behind your steering wheel.

To prepare its journey, it is already have one foot in the journey. Don’t you think? That even more tempts to be there already.

BOOKING ITS FLIGHT WITH CLEVERNESS AND PANACHE

When we think of journey in the American West, inevitably we pass necessarily by the compartment « flight booking  » that you come from Europe or moreover, you will have probably at least two flights to be taken to join the long-awaited West. Then why not went pleasure to the outward journey or the return travel … I speak to you about stop-over. When to buy your plane ticket, you will have a stop-over in New York, Philadelphia or others if you travel with the same company on quite your sections, you are certainly entitled to make one stop – free over in this city.

I give some explanation: imagine scheduling you a roadtrip in the American West, you look for the best flights Paris – > Los Angeles. Your search engines or your travel agency, inevitably will communicate you a routing Paris – Nyc – Los Angeles with Delta Airlines and well why do not take advantage to make a stop, a City trip in New York? Or on the way out or on the way back. A stop of a few days will not be more expensive to you if you had made your flight in direct connection to Los Angeles. The trick is naturally to book your flight directly on Los Angeles and to make a stop-over for Nyc. I mean there, not to segment your flights. You will have in this way, made two journey in One: a roadtrip and a City trip. Great, isn’t it?

Second flights tricks.

As I have already mentioned it to you higher, having a good preparation of its roadtrip is essential. Your flights will be connected. Do not book too fast your flights, develop at first your routing and then book your flights. You will discover that when we plan its route, make a round flight is not still the best solution but an alternative is to take a flight to go in a city and to come back from an other. That can make you save money but also kilometers. So many routes are possible, then to think of what we really want to see along the journey is essential. As soon as you have your sketch of route, you do not have more than to book your flight and to combine it in your future roadtrip.

Routes-9

RENTING A CAR OR A RV – SAME TRICKS

The means of transportation, essential in the West – car or camper? The West is vast, the rent is imperative of itself, then will come inevitably the moment or it will be necessary to choose the adequate formula to travel. In numerous forums with comparative degree, it emerges from it that when you travel less than 3 weeks, the rental car with hotels remain an advantageous formula. Then, if you make a long-term journey and besides in family, it is recommended to rent a camper/RV. Each travels differently, for us the camper/RV was our only choice. We wanted to be free, to travel at the rate of our 3 children and especially to live in the heart of the national parks without having to take out the tent, nor to have to go out of the park late in the afternoon to join any hotel at the exit of the national parks. That you rent a car or a camper, take time to verify well your vehicle and its installations, do not forget the spare wheel! For the contract, I recommend you strongly to read the insurance section of the vehicle; quite a lot of tempting offers include no insurance and it would be crazy to take the risk of circulating without any of them on the American territory. Do not hesitate, take time to find what you are looking for in term of vehicle and price but insurance included. Trick if you possess a gold MasterCard or a first visa, think of paying with one of them, because they offer a not insignificant earnings when you rent a vehicle, she allows you to have the franchise included in 0€ or the refund of this one, it can make you save up around 8€ a day of rent. I draw your attention on another point: the expenses of one-way trip or the expenses of drop- off. If you take your vehicle in a city and if you put back it in another city to see another state, you sometimes have expenses in addition for the one-way trip of the vehicle. On the American West, during tourist season, it is possible with certain companies to put back your vehicle in another city, even in another state without paying any extra charge in addition. But keep an eye on it and think of verifying well your contract to avoid of unpleasant surprises.

PLANNING YOU ROADTRIP

A well built and well prepared route will make for you simply saved a lot of time. We get fast lost to make kilometers in the United States. I recommend you to establish first and foremost your route according to the duration of your journey. Take time to point at a map, the places which you wish to visit, classify by levels of preferences example: *** or ** or *. Then, why not to select your starting point airport and to establish your route or loop, there or is the inevitable places of your preselection. Of our experience, also prepare the timing of visit, also allows to have a good approach of the amount of time and kilometers to be traveled on every day. Plan a route with reasonable timing and feasible road. Travelling with children, we took time to schedule the duration of each road. Naturally, during the journey we were guided by our desires, but, it would be lieing to you that to tell you that to be good to prepare is useless. For our part, we liked getting up in the morning and to take time to make a discovery hike  in the park then hit the road at the end of the morning for approximately two hours. Of our experience, I would not too much know how to recommend you to sequence your times of driving and route in one or two times on your day. It allows you to take advantage of numerous places of visits and landscapes or big spaces which you will be lucky enough to admire. To become aware of the dimension of the beauty which offers us the American West. To help you to prepare your visits for the heart of the national parks, the Bible is unquestionably the web site: http://www.nps.gov .All the information on the hikes, shuttles, the hotel structures, campground, supermarket, accessible roads or not, everything is there.

Trick Itinerantour: travel not with too many guides if you have prepare your journey, present you to the entrance of every park at the Visitor’s Center which will get for you everything about what you have to dream to discover at best the parks. They are of an extreme kindness and are listening to you. And also you will spare a lot of kilos in your luggage. Routes-13

IF YOU LIKE TO TRAVEL IN CAMPER OR UNDER TENT, STAYS IN PARKS!

On the higher quoted site, www.nps.gov .You will find the list of the campgrounds in the park. I recommend you to make every effort to stay there. For several reasons: the first one is that you will be fortunate to sleep in luxurious places filled with magic. Locations are always Incredible! In majestic frames. The second reason is that you will wake up before the bustle of possible tourists, you will be the first ones to start up you in the discovery of sites. Third reasons and not the slightest is to be able to take advantage a maximum of sites till the end of the day. The people having no accommodation inside the park, often have to think of leaving the park very early, and  joining the exit to go then to their hotels being outside of the national park and of this fact making kilometers at the end of the day and in the morning to join again the entrance of the park. By staying at the heart of parks with your camper or tent, you are favored! But this privilege deserves! In the previous paragraph, I mention you that we set off in the morning and well it was for a very good reason. To arrive before noon to be certain to find accomodation in the park was favorable to us, we applied this technique and in 90 % of the cases, it was beneficial us. In the majority of camprgrounds being situated inside parks, there is not or little possible reservation in advance. They practise the rule, the first come, first served. Earlier you arrive at the campground, more chance you have to obtain a location. Two small tricks: when you arrive at the entrance of the park, you will have a recapitulative panel of the availability of the campgrounds of the park. Manage you directly from your arrival to the campground which is available. Also, during your arrival in the park, do not think of visiting the park on your route, at first go directly to the campground reserve your location and then leave exploring the park and not the opposite. At 5 pm you reduce strongly your chances to find an available location there. America beautiful pass

FOR A ROADTRIP THE PURCHASE OF the « PASS AMERICA THE BEAUTIFUL » IS ESSENTIAL

But what is this pass, and well it is the sesame to make a roadtrip for the discovery of the American parks. This pass cost 80 usd and allows you to have access during one year to more than 2000 places managed by five federal agencies and to have free access to Nationals Parks and National Monuments. It will be paid off as soon as you visit more than 4 parks. You can get yourself at the hut of the local ranger  at your first night once arrived in a national park. An ID card will be asked you and shall receive you this invaluable sesame to be hung on on your rear-view mirror. You can also get yourself at all the visitor’s center. This inclusive pass automatically 4 adults by vehicles and for the children no expenses in addition. For your information, if you wish to pay parks at every entrance, it will costs you an average of 20 USD by vehicle. If in the course of roadtrip you wish all the same to buy the beautiful pass, no panic, you just have to present your previous total outlays and the rangers will deduct you the previous entries already paid at the price of  » the beautiful of 80usd  » On the other hand, know that The annual pass does not work for State Parks nor for natural sites managed by Indians such as Monument Valley, Upper and Lower Antelope Canyons for example. I would like to draw your attention on the practice to resell its pass I am annoyed by this initiative. The collected money allows to protect the nature and the fauna of parks, to have adapted infrastructures, perfect visitor center and rangers in the listening. It seems to me to be normal to participate in conformance for 80usd annual to perpetuate this system and to participate to preserve our planet and its environment. Each acts in all honesty as one said I want of ended this post by telling you on how much the American West is Beautiful! A luxurious journey waits for you, i am an ardent supporters of the nature and the big spaces, I confirm it to you you do not make a mistake by choosing the American West. GO FOR IT!


 

5 CONSEILS POUR PREPARER UN ROADTRIP DANS L’OUEST USA

Ce billet regroupe sans nul doute des infos bonnes à savoir lorsque vous projetez de partir dans l’ouest Américain.
La réussite d’un voyage à la découverte des parcs passe avant tout par une bonne préparation de votre roadtrip.
Premier conseil
J’ai envie de vous dire : prenez le temps de bien préparé votre futur voyage.
L’ouest Américain regorge d’endroit somptueux à visiter et à parcourir.
Ne pas préparer son voyage peut vous faire passer à côté de lieux immanquables ou vous faire faire des kilomètres où vous passez votre journée derrière votre volant.
Préparer son voyage, c’est déjà avoir un pied en voyage.
Ne pensez-vous pas ? Ca donne encore plus envie d’y être déjà.

RESERVER SON VOL AVEC ASTUCE ET PANACHE

Lorsqu’on pense voyage dans l’ouest Américain, fatalement on passe forcément par la case « réservation vol »
Que vous veniez d’Europe ou d’ailleurs, vous aurez probablement au moins deux vols à prendre pour rejoindre l’ouest tant attendu.
Alors pourquoi pas alliez plaisir au voyage aller ou retour…
Je vous parle du stop-over
Lorsque vous acheter votre ticket d’avion, vous aurez forcement une escale à New York, Philadelphie ou autres … si vous voyagez avec la même compagnie sur tout vos tronçons, vous avez surement droit à faire un stop-over gratuit dans cette ville.
Je m’explique : imaginez vous programmer un roadtrip dans l’ouest Américain, vous cherchez les meilleurs vols Paris -> Los Angeles. Vos moteurs de recherche ou votre agence, fatalement vous communiquera un routing Paris – Nyc –Los Angeles …avec Delta Airlines… et bien pourquoi ne pas profitez de faire un stop City trip à New York ? Soit à l’aller ou au retour… ce stop de quelques jours ne vous coutera pas plus cher que si vous aviez fait votre vol en connexion directe sur Los Angeles. L’astuce est bien entendu de réserver votre vol directement sur Los Angeles et de faire un stop-over à Nyc. Je veux dire par là, ne pas segmenter vos vols.
Vous aurez de cette manière, fait deux voyage en Un : Un roadtrip et un City trip
Le top non ?
Deuxième astuces vols
Comme je vous l’ai déjà mentionné plus haut, bien préparer son roadtrip est essentiel. Vos vols en seront liés.
Ne réservez pas trop vite vos vols, élaborez d’abord votre routing et ensuite réservez vos vols.
Vous découvrirez que lorsqu’on planifie son itinéraire, faire un vol aller/retour n’est pas toujours la meilleure solution mais une alternative est de prendre un vol aller dans une ville et revenir d’une autre peut vous faire économiser de l’argent mais aussi des kilomètres. Tant d’itinéraires sont envisageables, alors penser à ce qu’on veut réellement voir dans la durée de voyages imparties est primordial.
Dès que vous avez votre ébauche d’itinéraire, vous n’avez plus qu’à réserver votre vol et le combiner à votre futur roadtrip.

Routes-9

LA VOITURE OU LE CAMPING CAR MEMES ASTUCES

Le moyen de locomotion, indispensable dans l’ouest – voiture ou camping car?
L’ouest est vaste, la location s’impose d’elle-même, ensuite viendra fatalement le moment ou il faudra choisir la formule adéquate pour voyager.
Dans de nombreux forums avec comparatif, il en ressort que lorsque vous voyagez moins de 3 semaines, la voiture de location avec hôtels restent une formule avantageuse. Ensuite, si vous faites un voyage de longue durée et qui plus est en famille, il est recommandé de louer un camping-car.
Chacun voyage différemment, pour nous le camping-car était notre seul et unique choix.
Nous voulions être libre, voyager au rythme de nos 3 enfants et surtout loger au cœur des parcs nationaux sans devoir sortir la tente, ni de devoir sortir du parc en fin d’après-midi pour rejoindre un quelconque hôtel à la sortie des parcs nationaux.
Que vous louiez une voiture ou un camping-car, prenez le temps de bien vérifier votre véhicule et ses installations, n’oubliez pas la roue de secours !
Pour le contrat, je vous conseille fortement de vous attardez sur la partie assurance du véhicule ; pas mal d’offres alléchantes ne comprennent aucune assurance et il serait inconvenu de prendre le risque de circuler sans aucune d’elles sur le territoire américain. N’hésitez pas, prenez le temps de trouver votre bonheur en terme de véhicule et de tarif mais avec assurance incluse.
Une astuce si vous possédez une mastercard gold ou une visa premier, pensez à payer avec l’une d’elles, car elles offrent un gain non négligeable lorsque vous louez un véhicule, elle vous permet d’avoir la franchise incluse à 0€ ou le remboursement de celle-ci, cela peut vous faire économiser autour de 8€ par jour de location.
J’attire votre attention sur un autre point : les frais d’aller simple ou les frais de drop-off.
Si vous prenez votre véhicule dans une ville et que vous le remettez dans une autre ville voir un autre état, vous avez parfois des frais en sus pour l’aller simple du véhicule.
Sur l’ouest américain, durant la saison touristique, il est possible avec certaines compagnies de remettre votre véhicule dans une autre ville, voire même dans un autre état sans payer quelqueconque charge en sus. Mais soyez vigilant et pensez à bien vérifier votre contrat pour éviter de mauvaises surprises.

PLANIFIER VOTRE ITINERAIRE

Un itinéraire bien construit et bien préparé vous fera tout simplement gagné beaucoup de temps.
On se perd vite à faire des kilomètres aux Etats-Unis.
Je vous conseille d’établir en priorité votre parcours en fonction de la durée de votre voyage.
Prenez le temps de pointer sur une carte, les endroits que vous désirez visiter, classez les par niveaux de préférences exemple : *** ou ** ou * . Ensuite, pourquoi pas sélectionner votre point de départ aéroport et établir votre parcours ou boucle, là ou se trouve les lieux immanquables de votre présélection.
De notre expérience, préparez également ces temps de visite, permet aussi d’avoir une bonne approche du temps et des kilomètres à parcourir sur chaque journée.
Prévoyez un itinéraire au temps de route raisonnable et faisable.
Voyageant avec enfants, nous avons pris le temps de programmer nos temps de route. Bien entendu, durant le voyage nous nous sommes laissés guider par nos envies, mais, ce serait vous mentir que de vous dire que d’être bien préparer est inutile.
Pour notre part, nous aimions nous lever le matin et prendre le temps de faire une randonnée découverte dans le parc pour ensuite prendre la route milieu de matinée pour environ deux heures. De notre expérience, je ne saurais trop vous conseiller de séquencer vos temps de conduite et de parcours en une ou deux fois sur votre journée. Cela vous permet de profiter des nombreux lieux de visites et de paysages ou grands espaces que vous aurez la chance d’admirer. Prendre conscience de la dimension de la beauté que nous offre l’ouest Americain.
Pour vous aider à préparer vos visites au cœur même des parcs nationaux, la bible est sans conteste le site internet : www.nps.gov
Toutes les infos sur les randonnées, shuttles, structures hôtelières, campground, supermarché, routes accessibles ou non, … tout s’y trouve.
Astuces Itinerantour : ne voyager pas avec trop de guides si vous avez préparez votre voyage, rendez vous à l’entrée de chaque parc au Visitor Center qui vous procurera tout se dont vous avez rêver pour découvrir au mieux le parc. Ils sont d’une extrême gentillesse et très à l’écoute. Et surtout cela vous fait gagner des kilos précieux dans vos bagages.

Routes-13

SI VOUS VOYAGER EN CAMPING CAR OU SOUS TENTE, LOGEZ DANS LES PARCS !

Sur le site cité plus haut, www.nps.gov Vous trouverez la liste des campground présents dans le parc.
Je vous recommande de tout faire pour y séjourner.
Pour plusieurs raisons :

la première est que vous serez chanceux de dormir dans des lieux somptueux remplis de magie. Les emplacements sont toujours Incroyables ! Dans des cadres majestueux.
La deuxième raison est que vous vous réveillerez avant la cohue d’éventuels touristes, vous serez les premiers à vous mettre en marche à la découverte des sites.
La troisième raisons et non des moindre est de pouvoir profiter un maximum des sites jusqu’à la fin de la journée. Les personnes n’ayant pas de logement dans le parc, doivent souvent penser à quitter le parc très tôt, rejoindre la sortie pour ensuite se rendre à leurs hôtels se trouvant à l’exterieur du parc national et de ce fait se voir faire des kilomètres en fin de journée et le matin pour à nouveau rejoindre l’entrée du parc.
En séjournant au cœur même des parcs avec votre camping car ou tente, vous êtes privilégiés !
Mais ce privilège se mérite !
Dans le paragraphe précédent, je vous mentionne que nous prenions la route milieu de matinée et bien c’était pour une très bonne raison.
Arriver avant midi pour être certain de loger dans le parc nous a été favorable, nous avons appliqué cette technique et dans 90% des cas, elle nous a été bénéfique.
Dans la majorité des camprgrounds se situant à l’intérieur des parcs, il n’y a pas ou très peu de réservation possible à l’avance. Ils pratiquent la règle, premier arrivé, premier servi. Plus tôt vous arrivez au campground, plus de chance vous avez d’obtenir un emplacement.

Deux petites astuces : lorsque vous arrivez à l’entrée du parc, vous aurez un panneau récapitulatif de la disponibilité des campgrounds du parc. Dirigez vous directement dès votre arrivée au campground qui est disponible.
De même, lors de votre arrivée dans le parc, ne pensez pas à visiter le parc sur votre trajet, dans un premier temps allez directement au campground réserver votre emplacement et ensuite partez parcourir le parc et pas l’inverse. A 17 heures vous réduisez fortement vos chances d’y trouver un emplacement disponible.

America beautiful pass

POUR UN ROADTRIP L’ACHAT DU « PASS AMERICA THE BEAUTIFUL » EST INDISPENSABLE

Mais qu’est ce que ce pass, et bien c’est le sésame pour partir faire un roadtrip à la découverte des parcs américains.
Ce pass au cout de 80usd vous permet d’avoir accès pendant un an à plus de 2000 lieux gérés par cinq agences fédérales et d’avoir libre accès aux Nationals Parks et Nationals Monuments.
Il sera amorti dès que vous visitez plus de 4 parcs.
Vous pouvez vous le procurer auprès de la cabane de ranger à votre première arrivée dans un parc national. Une carte d’identité vous sera demandée et vous recevrai ce precieux sésame à accrocher à votre rétroviseur. Vous pouvez aussi vous le procurer dans tous les visitor center.
Ce pass inclus automatiquement 4 adultes par véhicules et pour les enfants pas de frais en sus.
Pour votre information, si vous désirez payer les parcs à chaque entrée, il vous en coûte en moyenne 20 usd par véhicule. Si en cours de roadtrip vous désirez quand même acheter the beautiful pass, pas de panique, il vous suffit de présenter vos tickets d’entrée précédents et les rangers vous déduiront les entrées précédentes déjà réglées au prix du « the beautiful de 80usd »
Par contre, sachez que L’annual Pass ne fonctionne pas pour les State Parks ni pour les sites naturels gérés par les indiens tels que Monument Valley, Upper et Lower Antelope Canyons par exemple.
J’aimerais attirer votre attention sur la pratique de revendre son pass
Je suis indignée par cette démarche. L’argent récolté permet de protéger la nature et la faune des parcs, d’avoir des infrastructures adaptées, des visitor center parfaits et des rangers à l’écoute. Il me semble être normal de participer au titre de 80usd annuel à pérenniser ce système et participer à conserver notre planète et son environnement.
Chacun agit en son âme et conscience comme on dit

J’ai envie de terminé ce billet en vous disant oh combien l’ouest Américain est Beau !
Un somptueux voyage vous attend et pour vous, inconditionnels de la nature et des grands espaces, je vous le confirme vous ne vous trompez pas en choisissant l’ouest Americain.
Foncez !