Archives pour la catégorie Parcs Naturels

La jungle amazonienne en Bolivie

Après une bonne nuit réparatrice et un plongeon dans la piscine au Mirador, nous avons rendez-vous avec Alex & Norman de l’agence Madidi Jungle au village. Ils nous attendent à 8h15 précise pour partir en pirogue rejoindre le Parc National Madidi.

Notre pirogue nous attend au bord de la rivière dans le village même de Rurrenabaque. Nous enfilons notre gilet de sauvetage, quelques vivres pour le Lodge et la communauté San Jose de Uchupiamonas qui y travaille. Nous voici déjà très vite dans les forts courants du Rio Béni. Après 1h30 de navigation à contre-courant, nous arrivons à la porte d’entrée du Parc national Madidi. Arrêt chez les rangers pour nous acquitter des droits d’entrée de 200 bolivianos par personne. Lire la suite La jungle amazonienne en Bolivie

Publicités

La Pampa bolivienne en pirogue

S’éloigner de tout rapproche un peu de l’essentiel » ( Loick Peyron)

Nous commencerons par le Parc national Santa Rosa del Yacuma. Pour cela, nous replions la tente de toit et nous voici sur la piste en direction de Santa Rosa. Les jours précédents furent pluvieux mais les locaux nous assurent que la piste de terre est praticable avec notre Defender. Nous nous engageons direction la pampa et parcourons 110 kilomètres à travers un paysage tel que nous l’imaginions : piste de terres rougeâtres et abords verdoyants. La route est sublime.

Pampa de Yacuma - Santa Rosa - Bolivie (108)

Mais tout le monde a une mission sur le trajet, avoir les yeux partout dans les arbres passés le petit village de Reyes. Pourquoi me direz-vous, et bien il y a des paresseux sur les arbres aux abords de la piste. Nous sommes tous surexcités à l’idée d’en voir un. Nous n’aurons malheureusement pas cette chance, ils furent bien discrets. Lire la suite La Pampa bolivienne en pirogue

Ouest Américain TOP 10 à visiter !

Adepte de la nature et des grands espaces, un roadtrip dans l’Ouest américain est fait pour vous !

Entre les montagnes, canyons et désert, l’Ouest  américain est aussi impressionnant que diversifié !

Difficile de faire un choix tant il regorge de trésors naturels.

Néanmoins, certains lieux nous ont transporté par leur beauté, leur immensité et c’est alors dans le plus grand recueillement que nous contemplions la véritable beauté de la nature.

Les immanquables lors de votre visite de l’Ouest Américain !


 

Dans l’Ouest Américain, on vous livre notre TOP 10 à visiter!

 

Delicate Arch – Arches NP

Considérée pour beaucoup comme la plus belle Arche du monde, elle n’est pas le symbole de l’Utah pour rien ! Véritable œuvre de la nature, elle se dresse devant vous tel un chef d’œuvre d’équilibre au bord du précipice et attend le soleil couchant pour se parer de sa plus belle toile ocre orangée ! La Sal Mountain en arrière plan de l’Arche offre un panorama grandiose.

Horseshoebend – Page Arizona

Horseshoebend est le point de vue à ne manquer sous aucun prétexte ! Il offre une vue imprenable sur un méandre en forme de fer à cheval creusé par le fleuve Colorado. Un spectacle unique pour les yeux et vos appareils photos grâce au Colorado de couleur vert émeraude se faufilant entre les falaises de tons orangés qui se déclinent au rythme du soleil.

Kodachrome Bassin – Scenic Drive 12

L’appel de la nature, de la randonnée et de la photo prennent tout leur sens ; Un véritable spectacle de cheminées de grès où les couleurs varient en fonction de l’humeur du ciel, où ses arbres pétrifiés nous offrent une danse entremêlée.
Toutes ses nuances variées, la végétation du désert et la lumière entre ciel et terre en font notre paradis de l’instantané !

Grand Prismatic Spring – Yellowstone NP

Joyau du Midway Geyser Basin, le Grand Prismatic Spring est la plus grande piscine d’Amérique du Nord. En prenant de l’altitude vers Fairy Falls, vous pourrez contempler ce qui est probablement la pool la plus belle du monde et apprécier la palette du rouge au bleu qui émane de ce bassin d’eau chaude de plus de 70 degrés.

Lower Antelope Canyon – Territoire Navajos Page

Ce slot canyon accessible par divers échelles métalliques est une merveille de la nature. Creusée durant des millénaires par les eaux, cette faille et ses parois aux couleurs chatoyantes rendent ce lieu magique. Ce slot se transforme littéralement en véritable palette d’artiste lorsque les puits de lumière apparaissent

Sand Dunes – Death Valley NP

La visite de la « Vallée de la Mort » serait incomplète sans un passage dans les dunes de sables qui longent la CA190 ! La lumière et les jeux d’ombre sont saisissants au lever et en toute fin de journée.

Sequoia Giants Forest – Sequoia NP

Le Sequoia National Park est mondialement connu pour sa grande concentration de séquoias géants. Une ballade au milieu de cette nature bien vivante et se retrouver au pied du plus grand organisme vivant sur Terre, le General Sherman Tree

Lone Rock – Lake Powell

Plage sauvage située sur le Lake Powell, un des plus grands lacs artificiels des Etats-Unis. Une plage sauvage avec vue sur Lone Rock. Une plage roots où il fait bon de se poser.

Mesa Arch – Canyonlands NP

Que décrire sur Mesa Arch ? Je vous livre mes impressions sur le vif « les obturateurs se mettent en marche, un bruit de cliquetis prend place dans ce silence enchanteurs. L’arche s’embrase, les rayons ont percé cette couche épaisse et le spectacle est à son apogée en un instant, l’arche est maintenant d’un rouge intense, le spectacle est grandiose, le silence revient, tout le monde contemple ce moment qui restera inoubliable »
Le plus beau lever de soleil de l’Ouest Américain.

Bryce Canyon NP

Cet immense amphithéâtre illustre plus de 60 millions d’histoire géologique. Ces pitons rocheux appelés aussi « hoodoos » par les indiens et qui se dressent fièrement vers le ciel, en font une véritable œuvre d’art !

 

L’Ouest Américain fut pour nous, une révélation, il nous reverra c’est sûr !

crédit photos : Itinerantour

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une nuit à Death Valley en camping avec des enfants, Quelle Idée !

Une nuit à Death Valley en camping avec des enfants, Quelle Idée !

Après une route somptueuse depuis Sequoia National Park, nous atteignons la fameuse Vallée de la Mort.

Death Valley National Park est l’un des plus grands parcs des Etats-Unis où je confirme, paysages désertiques et températures infernales sont omniprésents, de jour comme de nuit.

Avant de vivre cette nuit insoutenable pour la maman que je suis, revenons sur cette fin de journée si particulière.

Nous faisons incursion dans le parc par la ca190 où tel un ballet aérien, les vents de sables nous accueillent par ce spectacle saisissant de beauté. On l’aime déjà la Vallée de la Mort. Devant nous, s’étend sur pas moins de 2 kilomètres, des dunes de sables gigantesques. On ne peut résister à l’appel des dunes, mais pour la première fois, nous prenons conscience que la chaleur est extrême et sèche. On profite néanmoins prudemment de ce tableau où belles ombres caressent ses imposantes collines sablonneuses tel une palette d’artiste.
[su_row]
[su_column span=4]
Death Valley-7[/su_column]
[su_column span=4]Death Valley-11[/su_column]
[su_column span=4]Death Valley-12[/su_column]
[/su_row]
Retour à la réalité, logistique oblige, il est tant pour nous de rejoindre notre campground. Mais comme dans tout voyage qui se respecte, les aléas pointent parfois leur bout du nez. Celui-ci sera de taille, car nous n’aurons d’autres choix que de passer la nuit dans un camping sans hook-up et avec interdiction d’utiliser le générateur ! Concrètement ça veut dire, pas de climatisation pendant la nuit ! Ouille, la nuit va être difficile avec nos trois petits bouts, nous en sommes bien conscients !

Ne nous décourageons pas et profitons de faire une dernière balade (en tenue plus que décontractée, tant il fait chaud) pour dire au revoir au soleil et admirer le couchant sur ces parois rocheuses chatoyantes.
[su_row]
[su_column span=3]
Death Valley-16[/su_column]
[su_column span=3]
Death Valley-2[/su_column]
[su_column span=3]
Death Valley-6[/su_column]
[su_column span=3]Death Valley-3[/su_column]
[/su_row]
Il est temps de rejoindre Morphée, la chaleur et l’air sec sans aucune brise fera de cette nuit, la plus angoissante de tout le roadtrip. Petite réalité les mamans, vous avez beau avoir préparé tout en détails, vous être préparée aux éventuelles surprises, vous devrez faire face à l’Univers et à vous-même à un moment de votre voyage, il n’en sera autrement. Le mien étant venu, et ayant carrément peur que nos enfants meurent de chaud et déshydrater, la nuit fut ponctuée de « tournées générales d’eaux glacées toutes les 45 minutes ». Une aventure assoiffante pour tout le monde. Ne sachant fermer l’œil, la clarté de cette nuit noire et l’atmosphère limpide nous poussent à lever les yeux au ciel. Couchés sur la table du camping, nous serons en communion avec la voie lactée et ses milliards d’étoiles. Je vous le confirme, nous sommes bien petits face à toute cette immensité.

Le jour se lève, les enfants ont bien dormi. Merci Death Valley

« You have never really seen the stars till you have seen them in Death Valley » – Bessie Johnson

mb_2013-04-11_RacetrackPlaya