Archives pour la catégorie Pérou

Pérou en images ! Allez viens j t’emmène !

Tout le Pérou en images ! Allez viens j t’emmène !

Le Pérou nous a transporté, son peuple nous a bouleversé, ses paysages grandioses nous ont laissé sans voix.

Voici une petite sélection des plus belles photos de notre voyage découverte au Pérou !

NAZCA LINES

Nazca Lines – Pérou

Pyramides de Cahuachi

Pyramide de Cahuachi – Ica – Pérou

marché

Marché Typique – Pérou

monastere Arequipa

Monastère Santa Catalina – Arequipa – Pérou

Best Perou-6

Monastère Santa Catalina – Arequipa – Pérou

arequipa

Arequipa by Night – Pérou

Arequipa

Ilena & les Pigeons d’Arequipa – Pérou

Best Perou-12

Vigogne – Pérou

sur la route entre Arequipa et colca

sur la route entre Arequipa et Colca – Pérou

Best Perou-14

sur la route entre Arequipa et Colca – Pérou

les vendeuses d Alpaga

Vive l’Alpaga andin – Pérou

colca

Colca Lodge – Pérou

Best Perou-17

Bonjour, je suis le symbole des Andes – Pérou

cruz del condor

Cruz Del Condor -Canyon de Colca – Pérou

Puno

Vie quotidienne à Puno – Pérou

Best Perou-27

Lac Titicaca – Pérou

uros

Les îles Uros – Lac Titicaca – Pérou

Best Perou-30

Rencontre Ile de Taquile – Pérou

Best Perou-32

Vie quotidienne – Ile Taquile Pérou

Puno et l andean explorer

Puno à bord de l’Andean Explorer – Pérou

andean explorer train

Andean Explorer – Cordillère des Andes Pérou

cuzco

Cuzco – Pérou

ruelle cuzco

Ruelle  à Cuzco – Pérou

fete de la sainte vierge

Fête de la Sainte Vierge à Chichero – Pérou

Moray

Moray – Vallée Sacrée des Incas – Pérou

salinas de maras

Salinas de Maras – Pérou

Machu Pichu

Macchu Picchu – Pérou

Et voici que s’achève ce voyage de notre tour du Pérou en images

A bientôt Pérou … ce n’est qu’un Au Revoir !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

La Cordillère des Andes à bord de l’ Andean Explorer

Partez avec nous à bord du train légendaire, l’Andean Explorer et traversez durant 10 heures la Cordillère des Andes pour un voyage unique.
Pour rejoindre Puno à Cuzco, vous avez le choix de prendre la route, où de parcourir les 381 kilomètres à bord d’un train de légende.
Nous choisirons cette option, un vieux rêve devenu enfin réalité.

CuzcoPuno
Je l’ai tellement recommandé à mes clients à l’époque, que là, c’est mon tour de prendre pleinement conscience de ce que procure ce voyage mythique.
Nous ferons ce trajet dans le sens Puno – Cuzco, mais il peut bien évidemment en fonction de votre itinéraire se faire dans les 2 sens.
Nous quittons la ville de Puno, qui s’étend au bord du lac Titicaca.
Andean Explorer
Il est 7h30 du matin , nous sommes prêts à embarquer. Nous sommes accueillis sur le quai par une hôtesse qui avec une extrême délicatesse, nous assigne à nos sièges.
Nous voyageons avec Ilena qui a à peine 2 ans, nous n’avons pris que deux billets. Quelle ne fût pas notre surprise de nous voir octroyer 4 sièges pour notre plus grand confort.
C’est à cet instant que je prends pleinement conscience du raffinement présent dans l’Andean; tout y est soigné, on pourrait croire chargé par l’omniprésence du bois mais pas du tout au contraire, il sublime ce cadre enchanteur.

Andean Explorer-2
Je n’ai pas le sentiment de me trouver à bord d’un train, et pourtant … c’est le grand départ.
Nous savons que le train roulera à allure lente pour pouvoir pleinement jouir des paysages andins, nous avons hâte de nous enfouir dans ces altitudes andines.

Andean Explorer-3
Nous réalisons à peine, sommes encore sous l’excitation de cet embarquement que le train atteint Juliaca. Cette ville commerciale grouille de monde. C’’est jour de marché. Son commerce déchaîné s’étend sur la voie ferrée. Je suis surprise par cette frénésie.
Nous sommes dans le dernier wagon panoramique, ouvert sur la cohue du marché, j’assiste à l’indifférence des badauds. Personne ne bouge. Le marché continue. Les vendeurs laissent leurs étales entre les rails, s’écartent de quelques centimètres pour nous laisser passer. Le train s’éloigne, le marché reprend son cour, c’est à nouveau l’effervescence.
Nous assistons ébahi à ce spectacle haut en couleur.

Andean Explorer-8

Andean Explorer-9
Nous nous plaisons. Le personnel de bord est au petit soin. Ilena notre fille, est chouchoutée par le personnel. C’est la seule enfant à bord.
Les paysages sont fantastiques, nous atteignons La Raya. Située à 4.321 mètres au-dessus du niveau de la mer, c’est le point le plus haut du voyage. Ce sera l’unique stop de ce trajet. Nous en profitons pour fouler le sol des montagnes andines. Il fait froid mais avec un soleil radieux, nous sommes chanceux. Nous avons une vue imprenable sur les sommets qui nous entourent. Ce sentiment d’être hors du temps au milieu de ces cathédrales qui rejoignent le ciel, est d’autant plus intense par l’ambiance qui y règne avec ces femmes andines présentant leur artisanat.
Je ne peux résister et succombe pour des chaussons en laine d’alpaga pour protéger les petits pieds de ma fille du froid andin.

Andean Explorer-25

Andean Explorer-26
L’Andean reprend son rythme de croisière, on traverse le village de Marangani où se trouve toujours la seule usine de textile de la région.
Ce voyage hors du temps ne serait pas complet sans quelques danses traditionnelles et un bon Pisco Sour, que je déguste toujours avec autant de délectation (même si ce n’est pas le premier du Pérou).

Andean Explorer-10
La musique produite par les flutes de pan et les ruines du temple de Wiracocha à Raqchi, emmènent notre esprit dans une autre époque, celle de la civilisation Inca.
Étrangement et contre toute attente, le temps passe vite à bord de l’Andean.

Andean Explorer-5

Andean Explorer-7
Le menu Gourmet est divin, digne d’un grand restaurant. Nous prenons le temps au temps.
Ilena, nous, sommes heureux.

Andean Explorer-15

Andean Explorer-33
Nous atteignons Cuzco en début soirée et sentons à nouveau l’agitation de la ville.
Une nouvelle étape nous attend. Et pas la moindre, mais avant cela, posons nous le temps d’une nuit dans cette ville remplie d’histoire.

Andean Explorer-29

Chiche que je la chique cette feuille de coca !




Partager cette vidéo
[feather_share]

LES FEUILLES DE COCAS

Chiche que je la chique cette feuille de coca !

On peut le dire, la coca est consommée depuis la nuit des temps par les populations andines.

Mais à quoi peut-elle bien nous servir à nous, touristes de l’Altiplano ?

Et bien, elles ont bien des vertus ses feuilles de coca

Pour les paysans andins, elles contribuent à les aider à s’adapter à la vie rude dans l’Altiplano, elles leur donnent force et résistance face à l’effort physique et les aident à lutter contre le froid.

Mais elle n’est pas que cela, pour les populations andines, elles jouent surtout un rôle essentiel dans les interactions sociales, en termes d’échanges et de réciprocité.

Elle est utilisée comme lien social

Elle est symbole sacré et de confiance.

Pour nous, nouveaux arrivants, elles nous aident à combattre le mal d’altitude au-delà de 3000 mètres comme on l’appelle ici, « le Sorojche » ce trouble physiologique associant palpitations et maux de tête

Tolérée partout en Amérique du Sud, et en vente libre sur tous les marchés, on la prend sous forme de « chique » selon la méthode traditionnelle ou en infusion le « mate coca »

Cette tradition millénaire et bien je l’ai testée pour vous !

Ma boule de feuilles de coca mélangée avec des cendres végétales (pour ma part, cendres de quinoa) calée entre ma gencive et ma joue, les vertus se déclenchent peu à peu sous l’action de ma salive …allez, chiche que je la chique cette feuille de coca !

 

Qui de nous 2 est le mieux installé ?

Au fil des rencontres et du temps, on ne s’aperçoit pas toujours de ce qui nous entoure. Cette photo prise en toute innocence en est un bel exemple. Après un regards, plus approfondi on s’aperçoit que nous occidentaux avons des priorités bien différentes que les autochtones. Je porte un sac Hi-Tech développé par des dizaines d’ingénieurs pour assurer le confort du bébé et du porteur. En arrière plan, une brave dame juste munie d’une couverture en guise de porte-bébé!

Selon vous, lequel de nous deux a le bébé le mieux installé ?

AU PLUS HAUT DES SOMMETS

Lors de notre arrivée sur le site du Macchu Picchu, un brouillard à couper au couteau s’était dressé devant nous. Un peu déçu à ce moment là, nous avons pris notre mal en patience car il est vrai il était encore relativement tôt. De chemin en chemin, nous sommes arrivés vers le « Inca Trail », un chemin qui longe les parois verticales du site sur une largeur de maximum 1 mètre de large. Nous ne savions pas à ce moment là que à côté de petit sentier, un précipisse sans fin se trouvait là. Le brouillard nous avait en quelque sorte permis d’inhiber notre peur du vide.

Bref, un moment inoubliable car grâce à cet épais brouillard nous avons pris de superbe photos en macro de la végétation surprenante dans ces montagnes.