Archives pour la catégorie Voyager en Famille

La jungle amazonienne en Bolivie

Après une bonne nuit réparatrice et un plongeon dans la piscine au Mirador, nous avons rendez-vous avec Alex & Norman de l’agence Madidi Jungle au village. Ils nous attendent à 8h15 précise pour partir en pirogue rejoindre le Parc National Madidi.

Notre pirogue nous attend au bord de la rivière dans le village même de Rurrenabaque. Nous enfilons notre gilet de sauvetage, quelques vivres pour le Lodge et la communauté San Jose de Uchupiamonas qui y travaille. Nous voici déjà très vite dans les forts courants du Rio Béni. Après 1h30 de navigation à contre-courant, nous arrivons à la porte d’entrée du Parc national Madidi. Arrêt chez les rangers pour nous acquitter des droits d’entrée de 200 bolivianos par personne. Lire la suite La jungle amazonienne en Bolivie

Publicités

La Pampa bolivienne en pirogue

S’éloigner de tout rapproche un peu de l’essentiel » ( Loick Peyron)

Nous commencerons par le Parc national Santa Rosa del Yacuma. Pour cela, nous replions la tente de toit et nous voici sur la piste en direction de Santa Rosa. Les jours précédents furent pluvieux mais les locaux nous assurent que la piste de terre est praticable avec notre Defender. Nous nous engageons direction la pampa et parcourons 110 kilomètres à travers un paysage tel que nous l’imaginions : piste de terres rougeâtres et abords verdoyants. La route est sublime.

Pampa de Yacuma - Santa Rosa - Bolivie (108)

Mais tout le monde a une mission sur le trajet, avoir les yeux partout dans les arbres passés le petit village de Reyes. Pourquoi me direz-vous, et bien il y a des paresseux sur les arbres aux abords de la piste. Nous sommes tous surexcités à l’idée d’en voir un. Nous n’aurons malheureusement pas cette chance, ils furent bien discrets. Lire la suite La Pampa bolivienne en pirogue

Rurrenabaque – un tour en Amazonie

Après le sud de la Bolivie avec le Sud Lipez, Uyuni & Sucre, nous prenons la direction d’une destination synonyme d’aventures et de contrées sauvages: le bassin Amazonien!

Depuis La Paz, nous avons 3 solutions pour nous rendre à Rurrenabaque, « Rurre » pour les initiés, véritable porte d’entrée vers l’Amazonie bolivienne.

La première est l’avion : Cette première option qui s’offre à nous n’est pas donnée mais beaucoup plus rapide que la route ! Il y a 1 compagnie qui assure la liaison, AmasZonas. Étant 5 voyageurs et vu les prix actuels, il nous semble plus raisonnable pour notre portefeuille de prendre la route et d’affronter la piste entre La Paz et Rurre (on ne sait pas encore à quelle sauce nous allons être mangé). Lire la suite Rurrenabaque – un tour en Amazonie

Ouest Américain TOP 10 à visiter !

Adepte de la nature et des grands espaces, un roadtrip dans l’Ouest américain est fait pour vous !

Entre les montagnes, canyons et désert, l’Ouest  américain est aussi impressionnant que diversifié !

Difficile de faire un choix tant il regorge de trésors naturels.

Néanmoins, certains lieux nous ont transporté par leur beauté, leur immensité et c’est alors dans le plus grand recueillement que nous contemplions la véritable beauté de la nature.

Les immanquables lors de votre visite de l’Ouest Américain !


 

Dans l’Ouest Américain, on vous livre notre TOP 10 à visiter!

 

Delicate Arch – Arches NP

Considérée pour beaucoup comme la plus belle Arche du monde, elle n’est pas le symbole de l’Utah pour rien ! Véritable œuvre de la nature, elle se dresse devant vous tel un chef d’œuvre d’équilibre au bord du précipice et attend le soleil couchant pour se parer de sa plus belle toile ocre orangée ! La Sal Mountain en arrière plan de l’Arche offre un panorama grandiose.

Horseshoebend – Page Arizona

Horseshoebend est le point de vue à ne manquer sous aucun prétexte ! Il offre une vue imprenable sur un méandre en forme de fer à cheval creusé par le fleuve Colorado. Un spectacle unique pour les yeux et vos appareils photos grâce au Colorado de couleur vert émeraude se faufilant entre les falaises de tons orangés qui se déclinent au rythme du soleil.

Kodachrome Bassin – Scenic Drive 12

L’appel de la nature, de la randonnée et de la photo prennent tout leur sens ; Un véritable spectacle de cheminées de grès où les couleurs varient en fonction de l’humeur du ciel, où ses arbres pétrifiés nous offrent une danse entremêlée.
Toutes ses nuances variées, la végétation du désert et la lumière entre ciel et terre en font notre paradis de l’instantané !

Grand Prismatic Spring – Yellowstone NP

Joyau du Midway Geyser Basin, le Grand Prismatic Spring est la plus grande piscine d’Amérique du Nord. En prenant de l’altitude vers Fairy Falls, vous pourrez contempler ce qui est probablement la pool la plus belle du monde et apprécier la palette du rouge au bleu qui émane de ce bassin d’eau chaude de plus de 70 degrés.

Lower Antelope Canyon – Territoire Navajos Page

Ce slot canyon accessible par divers échelles métalliques est une merveille de la nature. Creusée durant des millénaires par les eaux, cette faille et ses parois aux couleurs chatoyantes rendent ce lieu magique. Ce slot se transforme littéralement en véritable palette d’artiste lorsque les puits de lumière apparaissent

Sand Dunes – Death Valley NP

La visite de la « Vallée de la Mort » serait incomplète sans un passage dans les dunes de sables qui longent la CA190 ! La lumière et les jeux d’ombre sont saisissants au lever et en toute fin de journée.

Sequoia Giants Forest – Sequoia NP

Le Sequoia National Park est mondialement connu pour sa grande concentration de séquoias géants. Une ballade au milieu de cette nature bien vivante et se retrouver au pied du plus grand organisme vivant sur Terre, le General Sherman Tree

Lone Rock – Lake Powell

Plage sauvage située sur le Lake Powell, un des plus grands lacs artificiels des Etats-Unis. Une plage sauvage avec vue sur Lone Rock. Une plage roots où il fait bon de se poser.

Mesa Arch – Canyonlands NP

Que décrire sur Mesa Arch ? Je vous livre mes impressions sur le vif « les obturateurs se mettent en marche, un bruit de cliquetis prend place dans ce silence enchanteurs. L’arche s’embrase, les rayons ont percé cette couche épaisse et le spectacle est à son apogée en un instant, l’arche est maintenant d’un rouge intense, le spectacle est grandiose, le silence revient, tout le monde contemple ce moment qui restera inoubliable »
Le plus beau lever de soleil de l’Ouest Américain.

Bryce Canyon NP

Cet immense amphithéâtre illustre plus de 60 millions d’histoire géologique. Ces pitons rocheux appelés aussi « hoodoos » par les indiens et qui se dressent fièrement vers le ciel, en font une véritable œuvre d’art !

 

L’Ouest Américain fut pour nous, une révélation, il nous reverra c’est sûr !

crédit photos : Itinerantour

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Trousse à pharmacie de voyages & conseils santé

Trousse à pharmacie de voyages & conseils santé

« Le meilleur qu’on puisse ramener de voyages, c’est soi-même, sain et sauf »
Sagesse Persane

Il n’y a pas à mon sens de voyages au long cours sans préparatif en matière de santé !

Au bout du monde, sorti de notre zone de confort, quelques précautions prises sur place peuvent vous faire éviter bien des désagréments.
Une trousse à pharmacie de voyages bien adaptée sera votre alliée. Elle se prépare avec minutie en fonction de plusieurs critères
– la destination de votre voyage
– sa durée
– votre état de santé
– ce qu’il vous est possible d’amener dans vos bagages
– l’état sanitaire du pays de séjour.

Il n’y a pas de trousse à pharmacie de voyages type, de manière générale, elle doit contenir tout ce dont vous aurez besoin pour les maladies courantes et les petits bobos ou plaies qui pourraient survenir au cours de votre voyage.
Pour le reste, croyez-moi, des pharmacies il y en a partout dans le monde.
Bon, j’avoue si vous êtes comme moi, que vous voyagez avec des enfants et que contre le manque de place tu lutteras, … tu prendras une trousse à pharmacie conséquente. Pourquoi ? Pour me rassurer lors de nos campings isolés, voyager en toute sécurité en mon âme et conscience.


Pharmaeverywhere

Trousse à pharmacie de voyages informative pour un voyageur adulte

Plaies
– Solution antiseptique (125 ml) non acoolisé, non coloré
– Compresses stériles
– Rouleau de sparadrap
– Pansements adhésifs aérés stériles hypoallergéniques de tailles différentes
– Bandes de contention, élastiques, adhésives, hypo-allergéniques, de 2 tailles (petite et moyenne)
– Pommade ou gel anti-inflammatoire
Coup de soleil
– Ecran total pour une protection solaire, adapté à votre peau.
– Lunettes de soleil dont le filtre UV est adapté au degré d’ensoleillement du pays où vous vous rendez.
– Traitement des coup de soleil, si brûlure du premier degré (Biafine®).
Maux de tête, de dents ou tout autre douleur
– Antalgiques et antipyrétiques (préférez le paracétamol à l’acide acétylsalicylique, il se conserve mieux à la chaleur).
Paludisme & Moustiques
– Répulsif contre les moustiques et antipaludique à usage préventif (Chloroquine®, Proguanil®, et de l’Halofantrine® en réserve pour les séjours de plus de 15 jours dans les zone touchées)
– Répulsifs contre les moustiques (Autan®, 5 sur 5®).
– Moustiquaire imprégnée (pour vos séjours sous les tropiques).
– Pommade apaisante (en cas de piqûre) Eurax®
Diarrhée du voyageur (Turista)
– Ralentisseur intestinal (Imodium® ; Diarsed®), antisécrétoire intestinal (Tiorfan®), désinfectant intestinal (Ercefuryl®)
Estomac
– Pansement gastrique type Mallox®, Phosphalugel®. Préférez les comprimés à sucer aux sachets, ils sont plus faciles à transporter. Ces antiacides ont un léger effet constipant. Ne pas les prendre avec un autre médicament, cela diminuerait leur efficacité.
Allergies
– Les risques d’allergies en voyage sont fréquentes (pollen, acariens, plantes etc.). Antiallergique type Virlix® (1comprimé par jour).
Coliques néphrétiques, traumatismes, douleurs abdominales
– Antispasmodique (type Spasfon®).
Contre le froid
– Crème pour les lèvres (prévention des gersures), dénuée de pouvoir allergisant ou de photosensibilisation.
– Crème ou lait hydratant pour le corps
Mal des transports
– Anti naupatique (Dramamine®, Nautamine®, patch de Scopoderm®).
– Sédatif ou hypnotique.
– Petit sac plastique (en cas de vomissements)
Accessoires
– 1 thermomètre électronique
– 1 paire de ciseaux à bouts ronds
– 1 petite pince à épiler
– 1 loupe

Trousse à pharmacie de voyages informative si vous voyagez avec des enfants

lapharmacie-des-enfants

Plaies
– Solution antiseptique (125 ml) non alcoolisé, non coloré
– sparadraps
– Compresses stériles
– Pansements adhésifs aérés stériles hypoallergéniques de tailles différentes
Déshydratation
– Alhydrate®, Lytren®
Nausées, vomissements
– Antiémétiques (Vogalène Lyoc® , Motilium® suspension pédiatrique, Primpéran® gouttes ou sirop pédiatrique, Péridys® gouttes ou sirop pédiatrique).
Fièvres
– Antipyrétique efferalgan® sirop pédiatrique, nureflex® sirop pédiatrique (à base de paracétamol ou d’ anti-inflammatoire)
préferer les sirops avec pipettes doseuses adaptées au poids de l’enfant.
– En cas de fièvre persistante sous traitement antipyrétique, les antibiotiques ne doivent jamais être utilisés sans un avis médical local.
Diarrhée
– Sacolène®
– Attention, l’Imodium® sirop est contre-indiqué pour les enfants de moins de 2 ans, l’Imodium® en gelules est contre-indiqué pour les enfants de moins de 8 ans
Douleurs
– Antipyrétique efferalgan® sirop pédiatrique, nureflex® sirop pédiatrique (à base de paracétamol ou d’ anti-inflammatoire).
– Antispasmodique (spasfon lyoc®, débridat® suspension buvable)
préferer les sirops avec pipettes doseuses adaptées au poids
Piqûres d’insectes & Prévention du paludisme et des maladies tropicales
– Répulsifs : Mousticologne®, Autan®, 5 sur 5®,
– Moustiquaire : imprégnée (pour vos séjours sous les tropiques).
– En cas de piqûre : Eurax®, Parfenac® (à appliquer sur la piqûre le plus tôt possible)
– Une visite avec le pédiatre ou un médecin d’un Centre International de Vaccination, est indspensable avant le départ
Coups de soleils et brûlures au 1er degré
– Biafine® – la consultation médicale sur place est indispensable en cas de brulûre de plus de 4 % de surface corporelle.
– Ecran total pour protection solaire, adapté au type de peau
– Lunettes de soleil dont le filtre UV est adapté au degré d’ensoleillement de l’endroit où vous vous rendez
Mal des transports
– Anti naupatique (Dramamine®, Nautamine®, patch de Scopoderm®)

 

La Trousse de survie, indispensable dans tout sac à dos de ballades

On entend par trousse de survie, que vous puissiez vous en sortir dans « la plupart des situations » avec un minimum d’ustensiles à avoir en votre possession. Ils pourront vous servir à signaler votre détresse, à distiller n’importe quelles eaux, et chauffer vos aliments, éloigner les animaux et vous orienter.
La trousse de survie idéale pour des randonneurs (recommandée par muskadia) doit contenir les objets suivants :
– Une pince multifonctions
– Allumettes étanches ou briquet tempête, bougie, afin de vous permettre de faire du feu avec des brindilles.
– Loupe pour là encore faire du feu en amplifiant les rayons du soleil.
– Fil à coudre et aiguilles, épingles à nourrice
– Fil de pêche, hameçons
– Boussole
– Fil à collets (un mètre environ)
– Fil à scier, pour éventuellement scier des troncs et des branches.
– Sifflet
– Couverture de survie
– Sacs plastiques, pour transporter de l’eau
– Micropur ou hydroclorazone pour purifier l’eau.
– Un bon couteau bien solide, et surtout bien affilé.
– Un petit miroir. Grâce aux reflets du soleil, vous pourrez envoyer des signaux aux secours, et ainsi signaler votre présence

5026-921_NOC02_view1_1000x1000

 

BILAN des trousses à pharmacie de voyages : Pas la peine de surcharger !

Ne soyons pas paranoïaque, dans les cas plus graves, aussi remplie qu’elle soit, votre trousse de secours ne sera pas suffisante.
Ne nous surchargeons pas inutilement
Adoptez chacun une bonne stratégie et prévoyez de quoi palier aux petits désagréments de santé et petits bobos.
Il y a des pharmacies partout dans le monde

Comment évitez quelques problèmes de santé ?

Conseils Santé, C’est par ici:

Comme nous le dit si bien l’adage, Vaut mieux prévenir que guérir !

Ces quelques conseils santé de voyageurs pourront très certainement vous être bien utiles.
– se laver souvent les mains : cela fait partie d’une bonne hygiène alimentaire mais croyez moi, plus qu’ailleurs, lorsqu’on voyage, éviter la diarrhée du voyageur pour ne pas garder de souvenirs inutiles

f1e2b2c9255d552500a833ac828cd635-1430900975
– Ne consommer l’eau qu’en bouteille capsulée (bouteille ouverte devant soi), ou rendue potable : pilules genre Micropure, filtre portatif, ou porter l’eau à ébullition pendant cinq minutes (thé au café sont ainsi consommables sans risque majeur).
– éviter les glaçons et glaces, et le lait doit être pasteurisé ou bouilli.
– Peler les fruits
– attention aux crudités, aux coquillages et aux plats réchauffés et si possible, bien cuire les viandes et les poissons.
– Eviter de laisser sécher le linge à l’extérieur ou sur le sol (risque de myiase, sorte de mouche qui pond ces œufs dans le linge humide)
– Ne pas s’allonger à même le sable, dermite rampante provoquée par la migration sous la peau des larves d’un parasite du chien
– Porter des chaussures fermées sur les sols boueux ou humides (serpents, sangsues…).
– Ne pas marcher ou se baigner dans les eaux douces stagnantes.
– Eviter de caresser les animaux ou de jouer avec eux, consulter rapidement même en cas de morsure ou griffure bénignes.
– s’acclimater à l’altitude progressivement, avec des paliers plus ou moins longs pour diminuer les chances de mal de l’altitude (au dessus de 3000m) à savoir que quelques feuilles de coca bien mâchées ont fait des miracles sur moi. Découvrez ma vidéo sur la coca.
-toujours bien secoué dans les zones à risques vos vêtements et chaussures avant de les enfiler, histoire d’éviter les piqures de scorpions et une rencontre avec un serpent bien niché dans vos draps ou baskets
-le ciel est voilé, vous protégez du soleil vous évitera bien des désagréments

et vous, quels sont vos recommandations au quotidien en voyage ?

 

Finissons par les Bons a Savoir, toujours utiles en cas de pépins

trucsetastucesbobos

 

Tout d’abord, je précise que les conseils ci-dessous ne remplaceront jamais l’avis d’un médecin mais devraient vous permettre de réagir correctement en cas de petits bobos et d’urgence de premiers secours.
Les trucs de grand-mère, je les adore et les partage également avec vous, çà peut servir pour les petits bobos de voyages
« Bleus »
– Pour limiter le gonflement, mettre de la glace dans un sac ou un torchon, et poser sur le « bleu ».
– Ne jamais poser directement la glace sur la peau.
Échardes
– Pour éviter l’infection, enlever l’écharde avec une pince à épiler stérilisée.
– Désinfecter ensuite la plaie.
– être en ordre de tétanos est important
Crampes
– Étirer le muscle dans le sens contraire de la contraction tout en massant.
– Si les crampes surviennent au cours d’un exercice physique, boire de l’eau salée, ou consommer du sel.
Ampoules
– Ne jamais percer une ampoule, car cela favorise l’infection.
– Il vous faut appliquer sur l’ampoule sans la percer, une compresse stérile.
– Si l’ampoule se perce d’elle même, il faut la désinfecter avant de poser le pansement.
Déshydratation
– Buvez régulièrement. 3 litres en hiver, 6 à 7 litres en été. Augmentez ces rations en cas de travaux physiques.
Si vous êtes dans des régions désertiques, buvez salé. 4g de sel (une petite cuillère à café) par litre d’eau
– en cas de déshydratation avancée, ne pas faire boire de grandes quantités d’eau au malade. Cela pourrait faite éclater ses cellules et provoquer sa mort.
Humidifiez la victime en l’enveloppant dans une couverture humide, puis lui faire absorber de petites quantités d’eau légèrement salée.
Insolation
– L’absorption de boissons et un repos à l’ombre pendant quelques heures, suffisent à la faire disparaître.
Coup de chaleur
C’est une élévation de la température du corps au delà de 40°C, qui est due à une exposition prolongée à la chaleur ou au soleil, mais également à la pratique d’exercices physiques intenses et prolongés, dans un milieu chaud et humide, qui va bloquer et freiner la transpiration.
Si aucune mesure n’est rapidement prise pour faire baisser la température de la victime, elle risque un coup de chaleur qui peut laisser des séquelles neurologiques, voire être mortel.
– il faut le mettre à l’ombre, le déshabiller ou desserrer ses vêtements, l’envelopper de linge mouillé qu’il faudra ventiler (notamment la nuque, la tête et les bras). Il faut faire baisser la température du corps en la contrôlant régulièrement.
– Si la victime n’a pas perdu connaissance, on la fera boire abondamment.
– Si elle est inconsciente, la mettre en position latérale de sécurité en attendant l’arrivée des secours.

Les gestes de premiers secours à connaître, C’est par ici

Il existe partout en France, une formation de premiers secours qui coûte 60 € et qui est juste géniale et à faire absolument avant tout tour du monde.

 

Un voyage, c’est aussi plein de bonnes choses pour la santé

 

On a verrouillé ci-dessous tout les paramètres « Dangereux » mais n’oublions pas, surtout qu’un Tour du Monde ou Voyage au long-court est juste notre allié pour une Bonne Santé !
On va écouter notre corps et faire des siestes
On va faire plein de randonnées découvertes donc on va faire plus de sport
On va s’évader dans les montagnes et respirer de l’air pur
On va prendre le temps de manger tranquillement sans se presser pour retourner au boulot
On n’aura pas de réveil (hormis les enfants) et on se réveillera avec notre horloge biologique
On voyagera « slow travel » et on diminuera notre stress
On aura moins d’ondes dans le cerveau car moins pendu au téléphone cellulaire (voire pas du tout)

Et vous, chers baradours, des conseils pour améliorer sa santé grâce aux voyages ?

Quel est votre indispensable dans votre trousse à pharmacie de voyages?

Merci de nous lire et bon voyage en pleine santé et sécurité

PlageFlamand_11012014 (19)
Source : personnelle, blogs voyageurs, OMS, muskadia

Rendez-vous sur Hellocoton !

Voyager avec bébés et enfants en bas âges – les indispensables

Voyager avec bébés et enfants en bas âges s’organise, se prépare !
On s’informe, on connaît son enfant mais voyager avec le matériel adéquat rend le voyage encore plus parfait !
Plus votre enfant va grandir moins vous devrez emporter de matériels en attendant voici quelques trouvailles qui devraient vous plaire
J’ai tendance à trop me charger, il est si facile de vider l’armoire de mes trésors dans la valise et de me dire « au cas où » … fini tout cela, voyager au mieux avec des enfants, ça se prépare et il existe des indispensables à avoir et à connaître
Un environnement inconnu nous attend, sortons de notre zone de confort bien équipé !
Voici mes indispensables, une liste non-exhaustive pour voyager bien équiper sans les inconvénients


La serviette de table ou bavoir géant
Voulant voyager léger et surtout avoir des enfants aux vêtements propres après repas, je ne saurais trop vous conseiller d’adopter : la serviette de table enfant
le bavoir géant est un indispensable pour protéger les enfants tout en limitant l’entretien des parents.

J’ai craqué pour les serviettes de table de « Deuz »
https://static.wixstatic.com/media/12c477_174bdce084d84f53bf423317a1c81743.gif

Le rideau opaque

Depuis que je l’ai découvert, il ne nous quitte plus pour le moindre de nos déplacements.
En voyage, hors de nos repères quotidien, il est difficile de trouver l’endroit idéal pour faire dormir nos bambins quand il fait encore clair dehors. C’est la raison pour laquelle GRO a inventé le rideau occultant Gro Anywhere Blind: il se monte en quelques minutes grâce aux ventouses à fixer sur n’importe quel type de fenêtre, en évitant ainsi à la lumière de pénétrer dans la pièce et en créant une obscurité profonde.
Pour l’avoir testé dans nombreux cas, je vous confirme son efficacité et sa simplicité de pause en toute occasion. Son plus est qu’il est compact et donc facile à transporter
Un store portable en matériau occultant, à utiliser quand il est encore trop tôt pour dire « bonne nuit » !

 

Le siège nomade
Envie d’aller au restaurant en famille, sans vous soucier de savoir si l’établissement à une chaise pliante ou rehausseur pour votre enfant ? Je vous conseille d’emporter avec vous ce siège nomade à l’utilité simplissime. A glisser dans votre sac, il se plie et se range dans un sac grand comme une main.
Le siège nomade Totseat permet de sécuriser votre enfant dès qu’il se tient droit dans la plupart des chaises adultes, comme une chaise haute instantanée.
C’est le siège idéal et compact à emmener partout avec vous.

shopMainDiminito

 

 

La poussette ultra-pliable QuickSmart
Voyager avec une poussette ou plutôt privilégier un porte bébé ? Là, est la grande question lorsqu’on voyage avec nos enfants. Le sujet est vaste, et j’en ferai un article à part entière. Si pour vous la poussette est indispensable pour votre futur voyage et que vous cherchez une poussette, simple, légère à faible encombrant et confortable. La poussette qu’il vous faut pour votre futur mini voyageur est la poussette Quicksmart ! Elle n’a que des avantages ! Vous remarquerez dès votre embarquement dans l’avion qu’elle vous est déjà plus utile que n’importe qu’elle autre poussette. Elle est ultra compacte et se range dans son sac de rangement, tel un bagages à main. Malgré sa légèreté, 6 kilos, elle est très confortable et votre enfant jusqu’à 15 kilos pourra aisément y faire sa sieste pendant vos ballades découvertes ou votre diner au resto grâce à ses deux inclinaisons possibles.
Est-t-elle compliquée en termes de pliage, et bien pas du tout, avec son système de pliage révolutionnaire, la poussette Easy Fold se déplie et se replie en quelques secondes ! Elle est extrêmement compacte, pratique et légère avec 6Kg seulement.
Pratique, la poussette Easy Fold de QuickSmart se range dans son sac de transport une fois repliée.
Et le plus, celui qu’on oublie toujours, elle rentrera facilement dans votre coffre, encombré de bagages
Le must de la poussette de voyage compacte.

id4286-quicksmart2

 

 

Le bracelet Data Vitae

Parents que nous sommes, nous aimons être rassurés quand il s’agit de nos petits bambins. Lorsqu’on part en voyage, les enfants et nous-mêmes sortons de notre environnement habituel, faisons diverses activités… et si jamais ils nous arrivaient un imprévu. Et si mon enfant s’égarait, et si nous avions un accident, …
Je ne saurais trop vous recommander Le bracelet Data Vitae pour vos bouts chou et pour vous-même.
A quoi ça sert ? Me direz-vous.
On ne sait jamais ce qui peut nous arriver en voyage, à pied en montagne, à vélo sur les routes : un malaise, un accident, être dans une situation vous empêchant de communiquer rapidement vos informations vitales et celles de vos enfants. Ce bracelet alors le fera pour vous !
Très honnêtement, j’aimerai vous dire qu’il ne sert à rien et que surtout, il ne servira jamais. Malheureusement, le risque 0 n’existe pas et si les informations disponibles sur ce bracelet peuvent être utiles dans ce cas-là, alors il aura plus que fait son job.
En plus, c’est aussi une très bonne manière aussi de se rassurer, sachant que votre enfant porte son bracelet avec toutes vos coordonnées téléphoniques
Apprendre à votre petit de le montrer à un adulte s’il venait à s’égarer est une bonne manière pour que tout le monde puisse réagir vite et efficacement.
Un bracelet d’identification est spécialement conçu pour nos enfants avec une grande résistance et légèreté, alors pourquoi hésiter !

[su_column span=6]le-bout-chou-bracelet-d-identification[/su_column][su_column span=6]accueil-283084f6[/su_column]

Que prendre pour Voyager avec bébés et enfants en bas âges, vous connaissez dès lors les miens !

Et vous, qu’emportez-vous comme indispensables pour vos enfants ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Iléna Junior Ranger aux Etats-Unis

Vous partez aux Etats-Unis à la découverte des parcs, vous êtes un peu perplexe de l’intérêt que vos enfants pourraient y trouver. Et bien, détrompez-vous, ils sont forts ces américains. Ils ont développé une activité très sérieuse qui implique littéralement vos enfants.

Que dirait votre enfant de 5ans, si vous lui disiez qu’il pourrait devenir un véritable Junior Ranger ?

Rien de plus simple, rendez-vous à l’entrée du parc au Visitor Center (centre d’accueil et informatif), ils sont présents à chaque entrée, et demandez y le programme Rangers Juniors avec votre enfant. Le Ranger lui-même prendra le temps d’expliquer en quoi consiste ce programme et comment devenir à leur tour un vrai Junior Ranger.

Le gardien du parc lui remettra un livret à compléter tout au long de sa découverte du parc, un moyen idéal cher parent pour obtenir toute l’attention de votre enfant et surtout le sensibiliser à l’environnement qui l’entoure et avoir toute son attention et motivation.

Ce livret d’activité Junior Ranger est gratuit dans la plupart des parcs ou ne coute qu’une somme modique dans d’autres. Le livre est scindé par des activités questions réponses en fonction des âges. Pour vous donner un exemple concret, nos enfants étaient à l’affut du moindre bruit, attendant l’apparition de l’animal en vue et de pouvoir avec fierté le coché dans son carnet et ainsi montrer sa ferveur aux Rangers du Parc.

Un bon Junior Ranger se doit également de respecter des règles de conduite bien strictes comme rester sur les sentiers mais aussi d’écrire ses propres observations.

Finaliser de compléter son livret croyez moi est prit très au sérieux par nos Little futurs rangers.

Il est temps à présent de retourner au visitor center et remettre le livret d’observations au Ranger. Ce protocole est fait avec une grande minutie, ce n’est pas un jeu !

Le livret est lu intégralement par le Ranger et pose quelques questions aux enfants, ensuite IL demande à son tour si les enfants ont des questions sur ce qu’ils ont découvert, appris, observé.

Notre Ilena nationale, n’attendait que cela à Arches NP. Le Ranger a eu droit à l’interrogatoire du siècle, ce qui lui a valu un badge supplémentaire !

Mais parlons peu, il est temps de prêter serment, votre enfant devra lever la main droite et répéter l’engagement solennel que prononce tous rangers : « Moi, Ilena je jure solennellement de prendre soin de la nature et des animaux dans tous les parcs nationaux des usa et d’ailleurs et promet de ramasser les détritus qui croiseront mon chemin ».

Une remise officielle par le Ranger, un badge couleur or au nom du parc à épingler très fièrement sur son t-shirt !

C’est qu’ils ont marché sans s’en rendre compte nos enfants tant ils étaient captivés par la découverte et rayer leurs tâches dans ce fameux carnet !

L’an dernier plus de 800.000 enfants sont devenus des Juniors Rangers.

Ce programme « Junior Ranger » est juste génialissime et à ne pas louper lors de votre voyage aux Etats-Unis !

« Explorer, Apprendre et Protéger »

Nos enfants sont les acteurs de demain pour notre planète

Pour notre fille Ilena, c’est devenu pour elle une prise de conscience de prendre soin de sa Planète, l’écouter en parler avec une telle intensité et volonté me bouleverse.

[vod]/folder-31973/mp4-322/ilenarangervolup.mp4[/vod]